Report de cotisations sociales : attention à l’impact pour votre PLCI !

Vous souhaitez reporter le paiement de vos cotisations sociales ? C’est encore possible. Mais attention ! Contrairement à 2020 et 2021, si vous optez pour un report en 2022, votre PLCI ne sera alors pas déductible fiscalement ! Voici à quoi vous devez faire attention pour éviter cette situation.

Une aide toujours disponible, mais à prendre avec des pincettes

Comme nous vous l’annoncions dans notre article de février, le Ministre des Indépendants et des PME a signé une circulaire prolongeant les facilités de paiement et de dispense de cotisations sociales pour les travailleurs indépendants qui sont encore fortement affectés par la crise Covid-19.

Pour rappel, il est donc toujours possible, pour les indépendants en difficulté de demander :

  • Un report d’un an du paiement de leurs cotisations sociales pour le 1er trimestre 2022, sans qu’aucune majoration ne soit appliquée et sans aucune incidence sur le droit aux prestations de sécurité sociale ;
  • Une dispense de leurs cotisations sociales pour le premier trimestre 2022, via une procédure de demande simplifiée ;
  • Une réduction des cotisations sociales provisoires pour l’année 2022, via une procédure de demande simplifiée ;
  • Pas de majoration des cotisations sociales (pour retard de paiement) relatives au premier trimestre 2022.

Quel impact sur la déductibilité de vos primes PLCI ?

En 2020 et 2021, le législateur avait décidé que les reports n’auraient aucun impact sur la déductibilité des primes PLCI. Ce n’est donc plus le cas pour 2022 : les primes PLCI versées cette année ne pourront être déduites fiscalement que si toutes les cotisations sociales légales dues en 2022 sont payées à temps.

Comment s’assurer de la déductibilité de vos primes PLCI ?

Vos primes PLCI de 2022 seront déductibles si ces cotisations sont payées avant le 31/12/2022 :

  • Vos cotisations 2022 ;
  • Vos cotisations 2021 reportées à 2022 ;
  • Vos cotisations 2020 reportées faisant partie d’un plan d’apurement.

Si vous avez fait une demande de report, nous vous recommandons de prendre contact avec votre caisse d’assurance sociale pour faire le point et éventuellement ajuster vos paiements si vous souhaitez déduire vos primes PLCI.

Les PME, les nouvelles cibles de la cybercriminalité

Les PME, les nouvelles cibles de la cybercriminalité

On pourrait penser que les cybercriminels visent en premier les grandes entreprises pour empocher de gros gains. Et pourtant non, ils ont trouvé une cible bien plus rentable pour eux : les PME. Moins préparées et moins protégées : elles sont des proies plus...

Un congé de deuil pour les indépendants

Un congé de deuil pour les indépendants

S’il y a des sujets plus difficiles que d’autres, il n’en est pas moins que ce nouveau droit est une avancée pour les indépendants ! Le 21 octobre, un projet d’arrêté royal introduisant une allocation de congé de deuil conforme à celle que perçoivent les travailleurs...

Ce qui change pour votre argent en 2022

Ce qui change pour votre argent en 2022

Si le passage à l’an neuf s’accompagne souvent de nouvelles résolutions, il apporte également des changements pour votre argent. Cette année, ces changements sont peu festifs. Ce qui ne change pas, c’est notre volonté de vous informer et de vous guider au mieux. Tour d’horizon des premiers remaniements pour 2022.

Voitures de société en 2022 : que devez-vous savoir ?

Voitures de société en 2022 : que devez-vous savoir ?

Alternative fiscalement intéressante à la rémunération, la voiture de société est cependant un vrai casse-tête pour tout le monde. Quelle motorisation choisir, quelle est la déductibilité, quel est le coût réel pour l’entreprise : depuis de nombreuses années, choisir la voiture la plus avantageuse est un exercice très technique.

500 euros nets pour vos travailleurs : tout ce qu’il faut savoir sur la prime Corona

500 euros nets pour vos travailleurs : tout ce qu’il faut savoir sur la prime Corona

La prime corona est une mesure prise par le gouvernement belge en marge de l’accord interprofessionnel 2021-2022. Rappelez-vous, l’accord sur la marge salariale prévoyait que les coûts salariaux moyens ne peuvent augmenter de plus de 0,4 % au cours des deux prochaines années, en plus de l’indexation automatique et des augmentations barémiques. En outre, le gouvernement a décidé de créer une « prime corona » unique de 500 euros nets pour les employeurs qui ont obtenu un bon résultat malgré la crise du coronavirus.