Report de cotisations sociales : attention à l’impact pour votre PLCI !

Vous souhaitez reporter le paiement de vos cotisations sociales ? C’est encore possible. Mais attention ! Contrairement à 2020 et 2021, si vous optez pour un report en 2022, votre PLCI ne sera alors pas déductible fiscalement ! Voici à quoi vous devez faire attention pour éviter cette situation.

Une aide toujours disponible, mais à prendre avec des pincettes

Comme nous vous l’annoncions dans notre article de février, le Ministre des Indépendants et des PME a signé une circulaire prolongeant les facilités de paiement et de dispense de cotisations sociales pour les travailleurs indépendants qui sont encore fortement affectés par la crise Covid-19.

Pour rappel, il est donc toujours possible, pour les indépendants en difficulté de demander :

  • Un report d’un an du paiement de leurs cotisations sociales pour le 1er trimestre 2022, sans qu’aucune majoration ne soit appliquée et sans aucune incidence sur le droit aux prestations de sécurité sociale ;
  • Une dispense de leurs cotisations sociales pour le premier trimestre 2022, via une procédure de demande simplifiée ;
  • Une réduction des cotisations sociales provisoires pour l’année 2022, via une procédure de demande simplifiée ;
  • Pas de majoration des cotisations sociales (pour retard de paiement) relatives au premier trimestre 2022.

Quel impact sur la déductibilité de vos primes PLCI ?

En 2020 et 2021, le législateur avait décidé que les reports n’auraient aucun impact sur la déductibilité des primes PLCI. Ce n’est donc plus le cas pour 2022 : les primes PLCI versées cette année ne pourront être déduites fiscalement que si toutes les cotisations sociales légales dues en 2022 sont payées à temps.

Comment s’assurer de la déductibilité de vos primes PLCI ?

Vos primes PLCI de 2022 seront déductibles si ces cotisations sont payées avant le 31/12/2022 :

  • Vos cotisations 2022 ;
  • Vos cotisations 2021 reportées à 2022 ;
  • Vos cotisations 2020 reportées faisant partie d’un plan d’apurement.

Si vous avez fait une demande de report, nous vous recommandons de prendre contact avec votre caisse d’assurance sociale pour faire le point et éventuellement ajuster vos paiements si vous souhaitez déduire vos primes PLCI.

Voitures de société : résumé de l’accord gouvernemental

Voitures de société : résumé de l’accord gouvernemental

L’actualité fiscale du mois de mai a été rythmée par l’accord gouvernemental sur les voitures de société. Le gouvernement a clairement décidé de miser sur l’électrique pour verdir le parc automobile belge. Quelle sera la déductibilité de votre véhicule actuel ? Vers quel type de véhicule se tourner dans les prochaines années ? Tentons d’y voir clair.

Jobistes étudiants : attention à ne pas dépasser certains plafonds !

Jobistes étudiants : attention à ne pas dépasser certains plafonds !

Les vacances scolaires sont à nos portes et nombreux sont les jeunes étudiants qui vont travailler pendant cette période. Que ce soit pour gagner de l’argent de poche ou acquérir des compétences, les jobs d’étudiants gardent la cote d’année en année. Attention cependant à ne pas dépasser certains montants, au risque de devoir payer des impôts et/ou de perdre les allocations familiales !

Vous détenez un bien immobilier à l’étranger ?

Vous détenez un bien immobilier à l’étranger ?

Si vous détenez un bien immobilier à l’étranger, vous serez imposé dès 2022 sur la base d’un revenu cadastral. Cette décision fait suite à un arrêt de la Cour de Justice de l’Union européenne imposant à la Belgique de se mettre en conformité. Ce qui change pour vous ? Concrètement, pas grand-chose, sauf que vous devez communiquer certaines informations concernant ces biens situés à l’étranger avant le 31/12/2021.

Nouvelles mesures et prolongation mai 2021

Nouvelles mesures et prolongation mai 2021

Mesures de soutien : prolongation jusqu’au 30 septembre

Le gouvernement a décidé de prolonger une nouvelle fois une série de mesures de soutien. Les mesures prolongées sont le chômage temporaire pour cas de force majeure, le double droit passerelle de crise et le droit passerelle en cas de baisse de chiffre d’affaires de plus de 40%, le report individuel des paiements d’impôts et la non-application des sanctions ONSS en cas de non-paiement des acomptes ainsi que la possibilité de plans de remboursement.

Nouvelles mesures Horeca, Secteur Hôtelier

Nouvelles mesures Horeca, Secteur Hôtelier

Mesures en faveur de l’Horeca Bouffée d’oxygène pour le secteur de l’Horeca : dès sa réouverture partielle le 8 mai et jusque fin septembre, la TVA sera à 6% pour le secteur. Nouveauté par rapport à cette mesure qui avait été prise à la fin du 1er...

Nouvelles mesures d’Avril

Mesures en faveur de l’Horeca Bouffée d’oxygène pour le secteur de l’Horeca : dès sa réouverture partielle le 8 mai et jusque fin septembre, la TVA sera à 6% pour le secteur. Nouveauté par rapport à cette mesure qui avait été prise à la fin du 1er...